Présentation MOOC
Un peu de sagesse, à la fin !
Fabrice Hadjadj
S'inscrire
Nombre de vues :
37989
 

Ce MOOC fut proposé du 16 octobre au 26 janvier 2024.

Il sera à nouveau disponible prochainement.

 

Espérer à l’heure de l’effondrement

 

Comment être sage quand l’avenir semble si sombre ? Pourquoi ne pas se laisser aller ou chercher à tirer son épingle du jeu ? À vrai dire, c’est quand un monde est sur le point de disparaître que l’urgence du sens se fait le plus cruellement sentir. Il s’agit donc ici, en interrogeant notre héritage, celui de la philosophie et de la Bible, de mettre à jour la sagesse qui résiste à la morosité de nos temps.


Quelques mots sur cette formation

C’est quand nous aurions le plus besoin de sagesse que nous en avons le moins envie. Qui y songe, de nos jours ? Pourtant nous en sentons l’urgence. De fait, ce qui s’est substitué à la sagesse – la technoscience et le guide de bien-être – fonctionnent commercialement, peut-être, mais ne parlent pas à notre cœur. Nous ne croyons plus guère au Progrès ; quant à ouvrir nos chakras et vivre l’instant présent alors que nous environnent la guerre des hommes et le ravage de la création, on s’aperçoit bien vite que c’est un aveuglement. La vraie sagesse ne saurait être fuite en avant ni repli sur soi. Alors en quoi consiste-t-elle ? Quelle est cette sagesse dont le Livre des Proverbes dit qu’elle joue sans cesse en face du Seigneur, joue sur le monde de sa terre, et trouve ses délices parmi les fils de l’homme (8,30-31) ?

Ce cours a pour but d’explorer la notion de sagesse en la distinguant soigneusement de la science, du savoir-faire et du développement personnel, et de montrer qu’elle se trouve au principe de notre existence, en sorte qu’il n’y aurait pas de fou ni de pervers s’il n’y avait pas d’abord le désir d’être sage. Après avoir pensé la sagesse des philosophes, nous approcherons la sagesse biblique, dans sa puissance polyphonique et paradoxale.

L’enjeu du cours, au fond, sera de rapporter la sagesse à l’espérance en une époque qui n’arrive plus à faire époque, et prend plutôt la forme d’un délai. Comment être sage à l’heure de l’effondrement ? Pourquoi continuer de rendre témoignage à la vie quand à l’horizon se profile une extinction totale ? En un mot, quelle sagesse pour les temps postmodernes, c’est-à-dire posthumains ?

 

 

À qui s’adresse cette formation ?

Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits (Mt 11,25).

Ce cours s’adresse à tous, de 16 à 116 ans. Il n’exige pas de compétence universitaire préalable, mais les universitaires pourront aussi y apprendre quelque chose, en redécouvrant le tout-petit qui est en eux.  

 

 

Trois raisons de suivre cette formation

  • Entendre le désir de sa sagesse qui est au cœur de chacun.
  • Répondre aux défis de notre temps, notamment aux aspirations de la jeune génération, durement touchée par le découragement et le désespoir.
  • Découvrir, de manière accessible, les aspects fondamentaux de la sagesse philosophique et de la sagesse biblique.

l'enseignant

Fabrice HADJADJ

Fabrice Hadjadj, agrégé de philosophie, diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Paris, est l’auteur de nombreux essais, récits et pièces de théâtre. Il a reçu le prix Montherlant de l’Académie des Beaux-Arts et le prix Cardinal Lustiger de l’Académie Française. Marié et père de dix enfants, il dirige l’institut Philanthropos à Fribourg (Suisse).